Poètes grecs du 21e siècle, vol. 5

 

Choisis, traduits et présentés par Michel Volkovitch

 

2017 — 192 pages — 12 €
ISBN : 979-10-93103-22-8

 

Dans ce cinquième et avant-dernier volume de la série, voici dix nouveaux poètes de toute sorte, dont trois femmes, depuis la doyenne de nos Poètes grecs du 21e siècle, Kiki Dimoula, dont l’œuvre poétique est sans doute la plus célébrée en Grèce aujourd’hui, jusqu’à la très jeune et encore peu connue Elèni Tzatzimàki.

Les accompagnent Yeoryìa Triandafyllìdou, Màximos Osyros, Yòrgos Lìllis, Yòrgos Houliàras, Yòrgos Alisànoglou, Pandelis Boukàlas, Hàris Psarras et Thanàssis Hatzòpoulos.


S’il serait hasardeux de chercher des points communs entre dix voix aussi diverses, on ne pourra qu’admirer une fois de plus la variété de cette poésie grecque actuelle, son aptitude à embrasser tous les sujets, à les chanter sur tous les tons possibles, à prendre toutes les formes, vers libre, poème en prose ou vers classique. On retrouvera naturellement, chez la plupart de ces poètes, le dialogue perpétuel entre la Grèce (ou plutôt les Grèces) du passé et celle du présent. Ce présent terrible de la crise affleure ici ou là, pas toujours directement, mais sans cesse davantage. 

 
La crise, on n’en voit pas le bout. Les nantis du Nord ne semblent pas en souhaiter la fin. Mais si la Grèce a toujours la tête sous l’eau, il en faudrait plus pour étouffer la voix de ses poètes.


Le texte grec de certains des poèmes traduits est envoyé gratuitement sur demande à notre adresse mail.

 

Publié avec le soutien de l’Institut français de Grèce, de la Fondation Stavros Niarchos et du Centre culturel hellénique.