Papillon dans un puits

Vanghèlis Hadziyannìdis

 

Traduit par Hélène Zervas & Michel Volkovitch

 

2020— 76 pages — 12 €
ISBN : 979-10-93103-74-7

Nous sommes dans une petite ville tranquille de province grecque, et en même temps dans une sorte de conte de fées. Dans cette maison et ce jardin, des êtres bizarres vivent des événements mystérieux ; on converse avec les morts ; une magicienne apparaît ; les deux héros doivent passer par des épreuves cruelles avant qu’arrive une fin heureuse, laquelle sera pour eux, comme dans bien des contes, une vraie métamorphose. Papillon dans un puits fait penser à La Belle et la Bête, et son héroïne — plus très jeune pourtant — a quelque chose d’une Belle au bois dormant.

Papillon dans un puits fut d’abord une nouvelle, publiée en 2000, que l’auteur adapta pour le théâtre quelques années plus tard. La pièce n’a pas modifié l’histoire ; elle l’a développée, enrichie, mais sans rendre caduque la version initiale. Chacune des deux contenant des éléments absents de l’autre, elles s’enrichissent mutuellement — d’où l’intérêt de présenter ensemble, comme ici, ces deux versions. Elles baignent dans le même clair-obscur, avec d’un côté la nuit et ses secrets, les sombres instincts, les noirs chagrins, et de l’autre la lumière de l’amour.

Publié avec le soutien du Centre culturel hellénique.

Hadziannidis_Papillon_couv_150dpi.jpg