Le fils de l’esclave

Xènia Kaloyeropoùlou

 

Traduit par Michel Volkovitch

 

2017 — 108 pages — 12 €
ISBN : 979-10-93103-28-0

 

Comme toutes les pièces de Xènia Kaloyeropoùlou, Le fils de l’esclave est une adaptation personnelle d’un texte antérieur. Ici, l’auteure s’inspire très librement d’un conte populaire de l’île de Symi, dans le Dodécanèse. Un conte qui sous sa simplicité apparente donne à voir des caractères et des situations complexes et laisse deviner pas mal de secrets.   
 

Jouée pendant deux saisons, prix de la meilleure pièce pour 2000-2001 décerné par l’Union des critiques de théâtre, la pièce a connu un succès égal à l’Ulyssindbad de la même auteure — ce qui n’est pas peu dire. Il y avait dans la salle, comme pour ses autres pièces, autant d’adultes que d’enfants. Car le théâtre de Kaloyeropoùlou, destiné au jeune public aussi, a de quoi toucher tous les âges. Il rajeunit les adultes et aide les enfants à grandir.
 

Publié avec le soutien de la Stavros Niarchos
Foundation et du Centre culturel hellénique.